Comment différencier une tortue mâle et femelle ?


Vous l’avez sûrement remarqués, les tortues n’ont pas d’organes reproducteurs externes. Alors comment est-il possible d’identifier le sexe d’une tortue mâle ou femelle ?

Bien que cela demande une attention et des connaissances plus ou moins précises, et surtout variables selon l’espèce de tortue, il est possible d’apprendre à déterminer le sexe d’une tortue.

différencier-le-sexe-d'une-tortue-male-et-femelle

Quels sont les éléments indispensables pour discerner une tortue mâle d’une tortue femelle ?

Nous avons listé les points les plus importants qu’il faudra examiner chez une tortue pour déterminer son sexe :

1. La carapace

difference-carapace-tortue-male-et-femelle

De la plus molle et plate (comme chez les triasochelydés) à celle bombée et extrêmement dure des tortues géantes terrestres, s’il y a une chose particulièrement représentative chez une tortue, c’est bien le fait qu’elle possède une carapace.

Or celle-ci peut légèrement différer, selon qu’il s’agit d’un mâle ou d’une femelle : chez cette dernière, la carapace sera plus longue que chez ses conjoints mâles. Cela peut sembler très simple dit comme ça, mais en réalité, cette méthode de discernement trouve rapidement ses limites : difficile de savoir si le spécimen va continuer ou non à grandir, et il ne s’agit pas d’une règle absolue, car certains représentants d’un même sexe et d’une même espèce, à âge égal, auront tout de même des carapaces plus ou moins longues.

2. Le plastron

plastron-tortue

La carapace qui, bien que paraissant être composée d’un seul bloc, est en réalité très souvent constituée de plusieurs écailles distinctes soudées entre elles. Et l’ensemble des plaques en dessous du ventre s’appelle le plastron.

Forcément, examiner les différences subtiles du plastron chez une tortue géante des Seychelles est quelque peu plus compliqué que pour une petite tortue aquatique pesant 100 grammes… Mais dans le cas où l’on en a la possibilité, cette observation peut nous fournir des informations précieuses au sujet du sexe de la tortue :

  • Afin de faciliter sa tâche lors de l’accouplement, où il se retrouve au-dessus de la femelle, le mâle a – en général – des plaques ventrales légèrement creusées vers l’intérieur. Tandis que la femelle, elle, aura tendance à avoir un plastron plutôt plat voire convexe, ce qui lui permet d’avoir plus d’espace pour ses futurs œufs.
  • Si vous voyez un petit creux en en forme de V au niveau de la queue, il y a également beaucoup de chances qu’il s’agisse d’un mâle. Ceci s’explique également par des raisons pratiques liées à l’accouplement : sans cette encoche, sa queue risquerait de se retrouver écrasée lorsqu’il monte sa femelle.

3. La queue

différence-queux-tortue-male-et-femelle

On a dit que les tortues n’avaient pas d’organes sexuels apparents. Mais alors, savez-vous où se trouvent les organes génitaux de la tortue ? Dans sa queue ! Aussi, les mâles auront, par rapport aux femelles, une queue plutôt longue et épaisse qui permet d’accueillir leur organe reproducteur. Cette information n’offre toujours pas de certitude absolue quant au sexe du spécimen observé, mais elle peut être très utile pour confirmer ou infirmer une hypothèse, surtout lorsque deux spécimens sont comparés.

4. Les griffes

différence-griffe-tortue-male-et-femelle

N’étant pas toujours très impressionnantes à voir, vous ne les avez pas forcément remarquées… Mais les tortues ont bien des griffes. Or ces dernières peuvent leur être très utiles, que ce soit pour les parades amoureuses ou pour se défendre. Ce qui explique que les spécimens mâles auront des griffes antérieures plutôt longues comparées aux femelles ; et cette différence peut parfois être flagrante chez certaines espèces.

5. Le cloaque

différence-cloaque-tortue-male-et-femelle

Le quoi ? Les tortues, indépendamment de leur sexe, possèdent toutes un orifice au-dessous de la queue, nommé « cloaque ». Mais la forme et l’emplacement précis de ce dernier peut plus ou moins varier en fonction, cette fois-ci, du sexe de l’individu : chez le mâle, il est plutôt long, comme une fente, vers la fin de sa queue. Chez la femelle, en revanche, il sera plutôt arrondi voire plissé ou étoilé. Il sera également plus proche du corps et souvent – selon sa position – difficile à voir à cause de sa carapace.

Accessoires-tortue

6. Les différences propres à chaque espèce

 

Les cinq premiers points sont des indications générales pour définir avec plus ou moins de certitude le sexe d’un spécimen de tortue. Néanmoins, il existe des spécificités propres à chaque espèce qui rendent leur sexage plus ou moins aisé. Un contre-exemple à toutes ces considérations est apporté par une tortue marine ne montrant strictement aucun aspect physique externe permettant de différencier le sexe d’un individu, même pour un spécialiste.

Et d’un autre côté, certaines espèces présentent des différences très claires en fonction de leur sexe, comme la tortue peinte qui a du bleu sur le ventre si et seulement s’il s’agit d’un mâle ; ou encore le Terrapene dont la femelle aura les yeux marrons/jaunes avec une carapace ronde, contrairement au mâle qui aura les yeux orangés voire rouges avec une carapace dorsale plus allongée.

tortue-male-et-femelle

Alors, déterminer le sexe de votre reptile : possible ?

Comme vous aurez pu le constater, aucune de ces méthodes de discernement du sexe des tortues n’apporte de réponse sûre ou absolue à elle seule. Les différences d’un sexe à l’autre sont plus ou moins subtiles d’une espèce à l’autre, et même un spécialiste devra recouper plusieurs de ces observations et examiner la tortue avec minutie pour parvenir à une conclusion fiable.

Plusieurs éléments d’ordre général peuvent rendre la tâche encore plus difficile :

  • L’âge : il faut que le spécimen soit bien adulte avant de pouvoir tirer une conclusion véritablement fiable
  • L’espèce, comme cité précédemment
  • La comparaison : il est très souvent bien plus aisé de déterminer le sexe d’un individu lorsqu’il est comparé à un autre, dont le sexe est déjà connu, afin d’examiner les différences.

 

Toute une science, qui, si vous souhaitez l’appliquer à vos tortues, demandera une observation rigoureuse et un recoupage des informations. Et selon les cas, il vaudra mieux vous tourner vers un vétérinaire pour être sûr du sexe de votre compagnon à carapace. Et attention lorsque vous manipulez une tortue : n’aimant pas être retournée, elle risque de vous mordre, et il conviendra donc de la soulever en la tenant sa carapace à l’arrière, au niveau de la queue, et de la manipuler délicatement pour ne pas risquer de la blesser !

Quoiqu’il en soit, nos tortues, elles, ne mordent pas, alors n’hésitez pas à jeter un œil à nos bijoux et notre collection de vêtements. Pas besoin d’être expert en sexage de tortue : il y en a pour tous les goûts !

Accessoires-tortues

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés