Comment nourrir une tortue d’Hermann ?

La tortue d’Hermann en captivité est un animal bien souvent mal nourri. Tout cela à cause d’une mauvaise connaissance des principes à mettre en exergue. Dans le but de régler le souci de nutrition, il est sine qua non de savoir comment bien nourrir votre animal.

Notre expertise dans le domaine de l'animalerie, spécialement les tortues, nous permet de vous apporter la réponse la plus pertinente sur la nutrition de cette tortue d'Hermann ?

Pour nourrir une tortue, il est important d’utiliser les aliments nécessaires de cet animal. Outre cela, assurez-vous d’adapter à la tortue d’Hermann les aliments convenables et les compléments alimentaires pour sa survie et son bon état.

Au fur et à mesure que vous avancerez dans votre lecture, vous découvrirez :

  • Les types d’aliments consommés par la tortue d’Hermann
  • La méthode pour une bonne alimentation
  • Les raisons de nourrir la tortue d’Hermann
  • Les compléments alimentaires

Découvrez dans cet article, les astuces afin de bien alimenter votre tortue d’Hermann. Comme on le dit souvent, la santé est une priorité. Suivez-nous pour en savoir plus !!

nourrir une tortue d’Hermann

Les différents types d’aliments consommés pour un régime alimentaire adéquat

La tortue d’Hermann en captivité ne vit pas sur un terrarium. Ainsi pour la survie et le bon état de cet animal, il est donc capital de construire un enclos dans un jardin. Ensuite, on doit planter dans cet enclos sa nourriture. La tortue consomme plusieurs aliments pour sa survie. Voici quelques-uns :

Rayons du soleil

Plantain une des plantes herbacées les plus riches en vitamines

Communs en France, les plantains sont des plantes herbacées et existantes sur plusieurs variétés. En France, on peut dénombrer les diverses variétés comme le plantain lancéolé, le plantain majeur et le plantain moyen.

Riche en fibres, minérales et en pluri éléments, le plantain reste l’un des aliments appréciés par la tortue d’Hermann. En effet, la tortue d’Hermann femelle adulte s’alimente de plantain lancéolé. C’est une meilleure alimentation pour cet animal car il favorise une bonne tolérance à la sécheresse. Aussi favorise-t-il une meilleure valorisation des protéines dans l’intestin.

Village des tortues

Laiterons le parfait complément alimentaire

Il existe plus de 50 différentes espèces de laiteron dont la tortue d’Hermann peut s’alimenter. Cette plante est aussi une bonne nourriture pour les tortues d’Hermann. En effet, pour que cette plante grandisse, il faut que le sol soit humide.

Les feuilles de cette plante présentent en soi des sels minéraux riches et de la vitamine C. Protéinée, cette plante propage ses racines et ses graines afin d’alléger la tâche à la tortue de s’alimenter.

Désirez-vous que votre animal se nourrisse bien de cette plante ? Pour cela, nous vous conseillons de ne pas l’arracher mais de l’entretenir quotidiennement pour espérer sa propagation au printemps suivant.

Ambiante Griffes

Chicorée moins connue pour les tortues mais tout aussi efficace

La chicorée est une plante vivace conçue d’une racine fusiforme, assez longue et de couleur brunâtre. La tortue d’Hermann s’alimente de chicorée à l’état sauvage. C’est une plante dont les feuilles peuvent atteindre 30 cm de long. Elle présente plusieurs avantages tels qu’une hausse de la teneur en protéines, une racine pivotante et une croissance très rapide.

Les bienfaits de cette plante ne sont pas exhaustifs. Ce végétal est facile à semer au printemps ou à l’automne. Si vous désirez accroître votre pérennité, il est capital de laisser votre plante fleurir.

Température ambiante

Pissenlit la plante qui a des vertus sous-estimées

Encore appelé, le pissenlit est une plante très appréciée par la tortue d’Hermann. Mais, cet animal dans sa consommation ne nourrit que des feuilles, les tiges de cette plante. Le pissenlit est une plante qui devient rare dans la période hivernale. Échancrées, dentées, aux lobes aériens, elles ont valu au pissenlit le surnom de dent de lion.

Riche en fer, calcium, potassium et magnésium, le pissenlit est un arbrisseau contenant également des acides gras et antioxydants capables de fortifier la tortue d’Hermann. Les aliments que consomme cet animal ne sont pas exhaustifs. Trèfle blanc, liseron des champs et la pâquerette sont également des nourritures que la tortue d’Hermann peut consommer.

Cependant, si l’enclos que vous construirez à votre tortue terrestre ne soit pas largement riche, opter pour des aliments phosphocalciques est bon. Au nombre de ces aliments, on peut citer la chicorée frisée, la mâche, l’endive, le cresson et la roquette. Vous pouvez planter d’autres végétaux dans l’enclos dudit animal. La liste n’est pas exhaustive.

Reproduction des tortues

La méthode pour une bonne alimentation de votre tortue d’Hermann

Votre tortue d’Hermann a trouvé un bon endroit et de la bonne nourriture. Toutefois, la question qu’il faut se poser est comment la nourrir ? Nourrir votre tortue est une bonne astuce pour pouvoir préserver sa bonne santé.

Aussi assure t'il le confort de cet animal. Découvrez nos meilleurs conseils pour bien nourrir votre animal. D’abord, pour bien alimenter votre animal, il est impératif de veiller qu’il possède son propre enclos.

Après cela, veillez à planter dans l’enclos les végétaux nécessaires pour assouvir votre tortue d’Hermann au risque de ne pas l’affamer. Mettez également à la disposition de votre bestial, de l’eau en cas d’étanchement. Les coupelles d’eau peu profondes dans l’enclos sont primordiales.

Tortue peinte

Hydratation des tortues d’hermann

Car les tortues en temps sec, elles font la baignade pour bien s’hydrater. Ces animaux se réhydratent par absorption au niveau du cloaque. Le secret pour bien nourrir votre tortue d’Hermann adulte lorsqu’il est en captivité est de lui donner une boulette de viande hachée crue aussi petite qu’une cerise.

Par contre, certaines tortues d’Hermann se jettent dessus et d’autres ignorent cet apport. Vous pouvez également proposer une relation aux tortues juvéniles avec la même fréquence. Les tortues terrestres sont capables de consommer des plantes considérées comme toxiques. Par le biais des pelouses bien exposées, elles fournissent l’essentiel de son alimentation.

Pour bien nourrir votre tortue d’Hermann, il est aussi important de diversifier au maximum sa nourriture. Proposez leurs également des plantes différentes. Cela permet ainsi d’assurer un apport suffisant en minéraux et vitamines.

Mammifères Menacées

Pourquoi bien nourrir la tortue d’Hermann est capital

Pour une longévité durable de vos tortues d’Hermann, nous vous recommandons de se rapprocher de leur mode de vie. Car ces dernières durant leurs parcours dans la nature, elles rencontreront des mauvaises herbes. La carapace de la tortue d’Hermann a énormément besoin de calcium pour sa croissance.

Plus votre animal consomme de meilleurs aliments riches en substance nécessaire, plus votre tortue d’Hermann ne va croître normalement. Si la tortue d’Hermann est en plein air, c’est-à-dire vivant dans la nature alors elle se contente de ce que la nature lui donne. Néanmoins, si cette dernière est en captivité, elle fera preuve de gourmandise et de tentation.

Ainsi, le propriétaire sera contraint de mettre à la disposition de cette dernière de la nourriture nécessaire pour son alimentation. Retenez bien que la majeure partie des aliments de la tortue d’Hermann contient 90% des mauvaises herbes de la région méditerranéenne et les restes sont des fruits exotiques.

Carbonate de calcium

Les compléments alimentaires de la tortue d’Hermann

En résumé, la tortue d'Hermann doit être nourrie avec des aliments bien spécifiques. La richesse en vitamine en oligo-élément est préconisée pour un régime alimentaire parfait. Cette tortue rare nécessite donc une approche méticuleuse dans le choix de son alimentation. Dans cet article, on a vu quels éléments lui permettent d’avoir un mode de vie sain. N’hésitez pas à visiter nos articles qui reflètent parfaitement le symbole que dégage cette tortue rare.

Prédateurs Aquarium

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés