Tout savoir sur la Tortue d'Hermann

Voulez-vous adopter une tortue d'Hermann ? Voulez-vous connaitre comment élever une tortue d'Hermann ? Voulez-vous reconnaitre facilement une tortue d'Hermann mâle et femelle ?

Le Royaume des Tortues vous apporte toute son expertise concernant la tortue d'Hermann afin de répondre à toutes vos questions. En ce qui la concerne, nous pouvons dire que :

La tortue d'Hermann, Testudo Hermanni , est une tortue de taille petite à moyenne que l'on trouve dans le sud de l'Europe. Les jeunes animaux, et dans certains cas les adultes, ont un motif noir et jaune brillant sur la carapace (bouclier supérieur de la carapace), mais au fil des ans, la coloration s'estompe et la carapace devient grise ou jaunâtre. Ces tortues sont communes dans les forêts, les broussailles, les plaines herbeuses et les terres agricoles.


Dans cet article, vous découvrirez :

  • Les caractéristiques de la tortue d'Hermann;
  • Les relations entre la tortue d'Hermann et l’homme;
  • Comment élever la tortue d'Hermann.
Bébé-tortue-d'Hermann

Description de l'espèce

La tortue d'Hermann est un membre typique du genre Testudo. Les mâles et les femelles ont un grand épi au bout de la queue. Les mâles adultes sont plus petits que les femelles, mais leur queue est plus longue et plus épaisse. Cette espèce se distingue facilement du Testudo graeca, puisque ce dernier possède un grand ergot à la cuisse sur ses pattes arrière, ce que le premier n'a pas. Les tortues d'Hermann sont très actives. Le matin et le soir, au printemps, en été et en automne, elles patrouillent sur leur territoire dans l'espoir de chasser un étranger ou de s'accoupler avec une femelle.

Comme les tortues d'Hermann ont un mode de vie très actif, il faudrait leur fournir une vaste zone où elles peuvent courir, se nourrir, chasser, creuser, grimper sur des rochers, prendre des bains de soleil, se cacher dans un abri et avoir accès à de l'eau. Les tortues ont besoin des rayons du soleil pour de développer et avoir du calcium notamment pour leur carapaces.

Tableau-de-décoration-tortue

Taxonomie et sous-espèces

Après les tentatives de classification incertaines qui ont eu lieu au fil des ans, Roger Bour a déterminé et décrit en 1992 deux sous-espèces de tortues d'Hermann, que l'on distingue facilement. La sous-espèce occidentale T. hermanni hermanni est commune dans le nord de l'Espagne, le sud de la France, le nord-ouest de l'Italie et certaines îles de la Méditerranée occidentale.

Ces tortues sont plus petites et plus colorées que celles de la deuxième sous-espèce. Elles sont reconnaissables à une tache jaune sur la tête, derrière chaque œil. Le plastron (bouclier inférieur de la carapace) est marqué par deux bandes sombres qui courent le long du corps. La sous-espèce orientale T. hermanni boettgeri se trouve dans le sud de l'Italie, en Albanie, en Grèce, en Yougoslavie et dans les Balkans. Ces tortues sont de couleur monotone et n'ont presque pas de taches, excepté quelques taches jaune derrière les yeux (bien que certains spécimen n'en possèdent pas).

Bébé-tortue-qui-mange

Alimentation du spécimen

Les tortues d'Hermann sont végétariennes et herbivores. Elles se nourrissent naturellement de légumineuses, de trèfle, de laitue et de lupin, mais elles complètent leur alimentation avec des escargots, des limaces, des charognes, des fruits et même des excréments d'animaux. Ils mangent des aliments similaires dans des conditions de captivité. Leur appétit est excellent. Leurs friandises préférées sont les figues, les fraises et les escargots. Tous les deux ou trois jours, elles boivent et prennent un bain.

Les tortues aux couleurs vives commencent à se nourrir 2 à 3 jours après l'éclosion, et consomment la même nourriture que les adultes. Elles ont besoin de beaucoup de soleil et de jeunes herbes qu'elles mangent avec avidité.

Tortue-Hermann-qui-mange

Sexe et reproduction de la tortue Hermann en milieu naturel

Les accouplements peuvent être observés pendant toute la saison d'activité, mais les fréquentations deviennent plus intenses au printemps et vers la fin de l'été jusqu'à l'automne. Dans ces périodes, les mâles, très territoriaux, se battent souvent entre eux. Comme la plupart des tortues, les femelles de cette espèce semblent également avoir la possibilité de conserver le sperme afin de pouvoir l'utiliser après des années pour continuer à produire des œufs fertiles.

Accouplement-tortue-Hermann

Accouplement testudo Hermanni en captivité

Dans des conditions d'élevage, les tortues peuvent s'accoupler toute l'année, mais c'est comme dans la nature c'est au printemps et en été que l'activité est la plus intense. La parade nuptiale dure plusieurs heures et consiste à ce que les tortues manœuvrent les unes par rapport aux autres et se mordent, et il peut arriver que le mâle blesse gravement la femelle pendant l'opération. Dès que le mâle se met sur la carapace de l'élue, il commence à émettre des sons particulièrement euphoniques.

Hermann-dans-le-sable

Risques en milieu naturel

Les prédateurs naturels de nos tortues sont nombreux, même si en réalité le risque d'être une proie potentielle diminue progressivement en fonction de l'âge et de la taille de l'animal. Cela étant, il semble qu'occasionnellement, surtout en Sardaigne et dans la zone orientale, les tortues sont la proie de rapaces et de corvidés qui les attrapent et les portent en hauteur pour ensuite les laisser tomber et les manger.

Dans nos régions, les œufs dans les nids et les jeunes jusqu'à 6-7 ans sont les plus exposés au risque d'être la proie de corvidés, rats, mustélidés, félins, chiens, renards, porcs-épics, sangliers, serpents, rapaces et certains autres oiseaux.

Les-secrets-de-la-tortue-Hermann

Les secrets de la tortue Hermann

La présence des tortues terrestres est souvent trahie par le bruit produit par le choc violent des carapaces des mâles contre les femelles pendant la parade nuptiale ou par le sifflement produit par ces dernières pendant l'accouplement. Cependant, bien qu'il soit souvent très difficile d'observer ces animaux même dans des endroits très peuplés, les indices à suivre peuvent être différents : dans le cas d'environnements caractérisés par la présence de végétation sèche, il est facile d'entendre le bruissement des pas des tortues, ou, dans le cas d'un substrat sablonneux, il n'est pas difficile de voir les empreintes produites par leur passage.

De plus, dans les endroits utilisés pour la ponte, il est facile de trouver des restes d'œufs de tortues dispersés à proximité des nids. La tortue peut hiberner lorsque la température est inférieure à 10°. La tortue terrestre hiberne difficilement car les conditions pour une hibernation sécuritaire sont difficiles à mettre en place. Essayez donc de garder la température adéquate pour que votre animal reste actif.

Relation-homme-tortue

La relation avec l'homme

En Europe, au Moyen-Âge, les tortues étaient consommées comme nourriture accordée en période de jeûne et aussi parfois le bouillon de tortue était prescrit par les médecins car on le croyait curatif. Mais la véritable menace pour toutes les populations sauvages de tortues vient de l'homme dans les années 60-80 où, à la destruction des habitats naturels due aux incendies et à l'anthropisation, s'ajoute la collecte indiscriminée à des fins commerciales et ornementales.

Aujourd'hui, l'espèce est partout assez rare et en tout cas localisée, au point d'être supplantée dans le commerce par le T. graeca. Il est actuellement protégé, sauf en France, en Italie et en Grèce ; dans certaines régions des Balkans, il est toutefois possible de capturer un certain nombre de spécimens chaque année, mais leur taille ne doit pas dépasser une certaine limite.

Hermann-nature

Protection des tortues - statut juridique

Aujourd'hui, la forme orientale est encore largement distribuée dans les Balkans, tandis que pour la forme occidentale, la distribution est très réduite et fragmentée. Afin de limiter le commerce aveugle qui a conduit à l'extinction de nombreuses populations, réduisant d'autres à la limite de la survie, toutes les espèces de tortues (tortue grecque, tortue des steppes, tortue de Floride, tortue cistude, tortue géante, tortue luth, tortue alligator…) sont désormais inscrites à l'annexe II de la convention de Washington (C.I.T.E.S.), qui est suivie d'une législation étendue interdisant leur capture, leur commerce et leur possession. C’est une liste rouge de l’UICN des espèces menacées

élevage-captif-tortue

L’élevage en captivité

La capture, le commerce et la possession de Tortue d'Hermann sont interdits par plusieurs réglementations nationales et internationales. Le règlement de la C.I.T.E.S. permet la détention des espèces limitée aux spécimens en possession des documents prévus à savoir l’attestation de détention attestant la détention régulière ou la naissance en captivité de spécimens. La reproduction dans des zones adjacentes à celles de la distribution naturelle n'est pas difficile si elle est effectuée dans le respect des exigences biologiques de l'espèce.

Maladie-tortue-Hermann

Maladies

Les tortues adultes dans la nature sont des animaux assez résistants et généralement elles réussissent à guérir avec facilité même des lésions graves aux membres ou à la carapace en survivant aussi avec de graves mutilations. En captivité, l'animal blessé ou souffrant de toute évidence doit être visité et soigné par un spécialiste.

Bébé-Hermann-sauvage-qui-court

Longévité

Dans la nature, la durée de vie moyenne est d'environ 30 à 40 ans, tandis qu'en captivité, elle peut atteindre 60 à 80 ans, même si dans de bonnes conditions, elle peut facilement dépasser le siècle de vie.

Mélange-autre-espèce-tortue-Hermann

Comparaison et relations avec d'autres espèces

L'espèce se caractérise par le cas corné à l'extrémité de la queue et la présence de deux plaques supracaudales ; des caractères qui la distinguent de toutes les espèces de tortues terrestres exotiques plus communément élevées : T. graeca, T. marginata et T. horsfieldi.

En matière de sauvegarde écologique, il faut à tout prix éviter la cohabitation entre ces sous-espèces car leur reproduction produirait des spécimens hybrides et mènerait à terme à l'extinction des espèces de bases.

Spécificité-sexe-tortue

Dimorphisme sexuel

Le plastron des mâles est concave et les plaques supracaudales semblent un peu arrondies en raison d'une courbure évidente vers l'intérieur. De plus, la queue, beaucoup plus longue et plus large à la base, révèle une ouverture cloacale légèrement allongée et positionnée vers l'extrémité de la queue elle-même.

Les femelles, plus grandes que les mâles, ont une carapace plus haute et une forme plus elliptique que celle observée chez les mâles. La plaque est plate et les plaques supra-caudales, droites et tournées vers le bas, cachent une queue très courte. Les ongles des pattes arrières des femelles sont très longs, probablement parce qu'ils sont utilisés pour creuser le nid. Rendez-vous sur cet article si vous souhaitez savoir à coup sûr comment différencier une tortue mâle et femelle

Tortue-mange-piscenli

Acheter une tortue hermann

Vous pouvez choisir cette espèce comme animal de compagnie. Pour ce faire, vous devez voir auprès des éleveurs agréés. C’est le seul moyen autorisé pour vous procurer ce reptile.

Faites votre choix en toute sécurité

Vous l’avez compris maintenant, la tortue d'Herman est un excellent animal de compagnie. Avec une durée de vie moyenne qui avoisine les 40 ans, elle peut rester avec vous pendant de nombreuses années. La tortue d'Herman peut s’accoupler pendant toute l’année, mais son accouplement est plus intense en printemps et en été.

Avec toutes ces informations, nous pouvons affirmer que vous êtes maintenant un expert des tortues d'Herman. Vous savez exactement comment les entretenir et où les trouver. Toutefois, pour assurer le bien-être de la tortue Herman, vous aurez besoin d'aliments de qualités. Si vous désirez en savoir d'avantage sur l'alimentation des tortues, nous mettons à votre disposition cette article de blog. Désormais, vous n’aurez presque aucune difficulté à reconnaître une tortue d'Hermann et vous saurez exactement comment en élever une.

Tapis-de-salle-bain-tortue

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés